En cours de piano, utiliser des métaphores pour être mieux compris.

En cours de piano, utiliser des métaphores pour être mieux compris.

Deux associations d’idées que j’utilise dans mes cours de piano

 

clavier piano noir

 

Les analogies, les métaphores, vous connaissez?

Ces fameuses images qui nous permettent de mieux nous faire comprendre quand on enseigne. Et en piano, en musique, nos explications s’appuient beaucoup sur des images mentales puisque le résultat attendu n’est que sonore !

 

 

Personnellement, j’utilise souvent ce procédé dans mes cours de piano. Et aujourd’hui, je voudrais vous parler de deux analogies que j’ai imaginées  : celle de l’ordinateur et celle du fil avec des nœuds ! Il se peut que bien d’autres professeurs les utilisent de leur côté !  🙂

 

 

Jouer du piano avec sa tête
Notre ordinateur de bord

J’aime dire à mes élèves qu’on ne joue pas du piano avec ses doigts mais plutôt avec sa tête, avec son “ordinateur de bord” !

Beaucoup d’élèves veulent jouer leur morceau sans même avoir jeté un seul coup d’œil sur la partition : c’est une étape qu’il souhaiteraient volontiers oublier. Et pourtant il faut comprendre ce que nous dit la partition avant d’arriver à jouer quelque chose.

 

 

Le cerveau, là, est comparé à un ordinateur de bord : c’est lui qui va contrôler. C’est l’information qui va passer d’abord par le cerveau et qui va ensuite, après traitement, pouvoir passer par les doigts. L’élève, très souvent, pense qu’il suffit de voir vaguement la partition pour que les doigts s’activent et il est tout étonné quand cela ne marche pas.

Le cerveau, comparé à un ordinateur, c’est une analogie, une image qui permet de mieux comprendre le rôle et la place du cerveau dans la pratique du piano pour l’élève. C’est vraiment une tour de contrôle !

 

La tour de contrôle du musicien : le cerveau !

 

 

Des obstacles vous empêchent de progresser au piano

Vous êtes nombreux à dire à votre professeur de piano que vous n’arrivez pas à travailler, que vous n’arrivez pas à progresser tout seul devant votre instrument. Vous avez beau jouer votre morceau le plus souvent possible, vous vous arrêtez toujours au même endroit : c’est un obstacle insurmontable pour vous. Alors, pourquoi ?

 

l'obstacle est un sac de nœuds

 

Essayez de comprendre comment est construit cet obstacle pour le “déconstruire”

Pourquoi cet obstacle ? Parce que vous ne vous êtes pas penché, pas arrêté sur ce  coin qui vous embête bien !

Imaginez, c’est comme si vous aviez un fil plein de nœuds ! Ce n’est pas en passant la main dessus tout simplement que les nœuds vont partir comme par magie !

Dans votre morceau de piano, le coin-obstacle, c’est un nœud : essayez de comprendre comment il est fait : comment passent les fils, dessous ? dessus ? Surtout ne pas tirer !

Et ainsi, beaucoup de solutions vont apparaître, tout sera plus clair pour vous.

 

Piano check list

L'obstacle au piano : de vrais nœuds
Prendre le temps de défaire les nœuds !

Regardez…

  • les notes 
  • les rythmes
  • les notes qui se jouent ensemble
  • les doigtés. Est-ce que les doigtés que vous utilisez sont les meilleurs ? Vous pouvez en essayer plusieurs.
  • Du côté des phrasés : est-ce qu’il faut jouer lié ou piqué. Vous jouez en legato (en lié) alors qu’il faut jouer en détaché… Et au niveau du doigté, cela vous arrangerait  peut-être de faire le bon phrasé.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Cours de piano, la rentrée !

Regardez bien votre partition et essayez toutes les solutions :vous en trouverez certainement en vous arrêtant sur ces petits “coins-obstacles”.

 

 

Travaillez efficacement en peu de temps !

Voilà, vous avez peut-être mieux compris qu’il faut vous arrêter sur les difficultés et prendre votre temps pour passer les obstacles de votre morceau de piano.

Prenez votre temps, vous en gagnerez !

On a parlé, donc, dans cet article, de deux analogies qu’on peut utiliser en pédagogie ou si vous êtes élève, ce sont des images qui vous aident à mieux comprendre ce que le professeur peut dire.

Donc, votre cerveau, c’est votre ordinateur de bord, votre tour de contrôle : les informations de votre partition passent par cette tour de contrôle avant d’arriver à vos doigts.

Ce travail de compréhension de la partition peut (ou doit!) se faire en dehors du piano, partition posée sur une table. Essayez de décrire ce que vous y voyez, vous serez plus attentif.

 

L‘action des doigts est l’aboutissement de tout un processus intellectuel.

 

En complément, vous pouvez télécharger gratuitement votre bonus “Le Guide des premières leçons de piano” qui peut vous aider dans votre enseignement aux plus jeunes. Le formulaire se trouve en bas de page.

Merci d’avoir lu cet article !  🙂

 

 

 

 

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  • 9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Site protégé