Cours de piano, la rentrée !

Cours de piano, la rentrée !

Un nouveau départ et des idées pour cette nouvelle année de piano !

 

professeur-de-piano-et-eleve

Cette rentrée est aussi un nouveau départ pour moi puisque j’ai décidé de donner mes cours uniquement en libéral à partir de maintenant. Egalement première rentrée avec mon blog tout neuf ! C’est donc en tant que “professeur particulier” que je souhaite partager quelques idées d’activités pour nos élèves.

Que nous soyons professeur en Conservatoire, Ecole de Musique ou en libéral, les cours de piano sont, le plus souvent des cours particuliers. Les élèves se succèdent, seuls au piano, en face à face avec le professeur comme on dit et ne se rencontrent pas, à part aux auditions.

En conservatoires ou écoles de musique, c’est à priori plus simple : les élèves ont, en effet, l’opportunité de se rencontrer aux cours de formation musicale, à la chorale ou en musique d’ensemble.

 

Quand on enseigne le piano en libéral, il s’agit d’être créatif pour enrichir la pratique de nos élèves et leur permettre de se rencontrer.

6 suggestions…

Emmenez vos élèves au concert !

Nous avons de la chance, actuellement, d’avoir de plus en plus de spectacles et de concerts pour les enfants. Même les maisons d’opéras programment des merveilles pour le jeune public et les salles sont vite remplies. Il faut donc s’informer bien en amont pour y avoir des places. Mais une sortie avec vos élèves demande un peu d’organisation. En général, si vous parlez de ce projet aux parents en début d’année, ils seront ravis car eux n’y auront pas pensé.

 

Public au concert
Propos d”avant concert pour présenter les œuvres aux enfants.

 

En fait, pour vous, c’est presque du “clé en main”. Qu’aurez-vous à faire ? Réserver à l’avance si vous le pouvez financièrement. Si le lieu où se passe le spectacle n’organise pas un propos en “avant-concert” qui présente le contexte de l’oeuvre et les éléments qui la composent, ce sera à vous de le faire ! Les enfants profiteront plus du spectacle s’ils savent où ils vont.

Pourquoi ne pas  présenter les œuvres et le contexte vous-même sur une fiche PDF ? Vous reprenez les notes de la plaquette du spectacle en l’adaptant aux enfants, ensuite vous l‘envoyez aux parents par mail ou vous la mettez sur votre site web si vous en avez un.

Le jour du spectacle, vous terminez l’après-midi avec un goûter très attendu par les enfants, chez vous ou dans un parc ! Personnellement, je demande que les familles amènent un gâteau ou une boisson (et le paiement de la place, souvent de l’ordre de 5€) et le tour est joué !

Les parents reviennent chercher leurs enfants en fin d’après-midi. Certains vous auront peut-être aidé à encadrer les enfants pour cette sortie mémorable. Vous n’êtes pas obligés d’y emmener tous les élèves en une fois. Quand je l’ai fait, nous y sommes allés 4 fois dans l’année et presque tous avaient pu en profiter.

Comme retour d’expérience, vous pouvez demander aux plus jeunes qui étaient présents de dessiner ce qui leur a plu dans cette sortie. Certains se focaliseront sur le spectacle lui-même tandis que d’autres évoqueront la sortie dans son ensemble et les bonnes blagues qui s’y sont dites ! 😊

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  L'enfant au piano : appuis des pieds et pédales

 

Constituez une petite chorale pour une occasion unique

Nos apprentis-pianistes doivent aussi savoir chanter pour éprouver le phénomène de la respiration dans le discours musical et entraîner l’oreille. C’est, de plus, un excellent exercice que de chanter en groupe.

 

les-apprentis-pianistes-doivent-savoir-chanter
Pratiquer le chant permet de mieux jouer du piano

A quelle occasion le faire, ne serait-ce qu’une fois dans l’année ? Peut-être pour un petit concert, une audition (terme souvent utilisé en France), un récital de printemps…. Et si ce concert a un thème défini (par exemple “musiciens hongrois et compagnie“), pourquoi ne pas aller chercher les mélodies populaires que BELA BARTOK a enregistrées dans les campagnes vers 1910 et à partir desquelles il a écrit beaucoup de ses “Pièces pour enfants” ? Les paroles peuvent être réinventées par vos élèves ! C’est une piste parmi d’autres…

 

Organisez des mini-stages sur des thèmes précis

C’est regrouper ses élèves par âge ou niveau sur une durée de 3 heures (avec des pauses) pour approfondir des notions qu’on n’a pas le temps de voir en cours particulier. Vous ne vous êtes jamais dit qu’il vous faudrait être plus efficient dans vos cours en vous entendant répéter pour la 10ème fois, par exemple la règle des altérations accidentelles ? Je suis sûre que si ! Moi, cela m’arrive souvent !

Ces minis stages peuvent porter sur le piano 4 mains ou 6 mains, la théorie musicale, ou sur un problème précis de technique pianistique comme par exemple les gammes et les morceaux qui en contiennent, les mains alternées, la pédale, etc.

Comme les parents apprécient d’amener leur enfant chez vous qu’une seule fois dans la semaine, il ne s’agit pas de rajouter trop de jours de présence au studio de piano. Ces après-midi en groupes ne sont donc pas à multiplier : ils doivent rester exceptionnels tant par leur fréquence que par leur contenu.

 

Organisez vous-même un petit concert à la maison

Professeur mais avant tout musicien ! Enseigner un art sans jamais le pratiquer, ce n’est pas possible. Lorsque nous, enseignants, avons commencé la musique, nous y trouvions une satisfaction, un vrai moyen de nous exprimer, un bonheur vital qui nous transportait… Et nous devons continuer à entretenir cette passion pour nos élèves et nous-même.

Ce concert que vous organisez donc à la maison et dans lequel vous jouerez, vous pouvez aussi le partager avec des élèves et des collègues invités pratiquant différents instruments, histoire de rompre avec l’isolement du professeur libéral. Pour les élèves et les parents, ce sera  l’occasion de voir jouer des musiciens de près et de partager ensuite autour d’un buffet par exemple !

 

Piano, orgue, clavecin, clavicorde…

Autant d’instruments à clavier sur lesquels nos élèves pourraient jouer leurs morceaux bien aboutis ! Pour moi, c’est encore un projet : je souhaiterais faire jouer mes élèves sur ces claviers aux touchers si différents du piano moderne ! Nul besoin d’aller très loin dans l’histoire de la musique ! Déjà, avec les pianos des années 30 ou 40, nous avons de belles surprises : le toucher est beaucoup moins lourd que sur nos piano modernes et le son y est charmant.

 

piano-ancien-pleyel
Des pianos à redécouvrir

 

Jouer sur ces instruments de mieux en mieux restaurés nous fait percevoir la musique différemment. On imagine plus facilement avec quels sons  CHOPIN, LISZT, DEBUSSY (bien sûr, antérieurs à ces années 30 !) ou POULENC ont composé leurs œuvres pour piano. Même chose pour J.S BACH et l’orgue ou le clavecin. C’est parfois une vraie révélation que de jouer sur ces claviers pour la première fois !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Pianistes en herbe, YouTube en complément des leçons de piano ?

 

Et pour rester dans le domaine des instruments anciens, nous pouvons proposer à nos élèves de visiter l’atelier d’un facteur de piano. Ce sont plutôt des ateliers de restauration, d’ailleurs. Cela peut susciter des vocations pour ce merveilleux métier qui permet de faire revivre les pianos anciens.

 

Animez la cité !

Une autre façon de faire se rapprocher nos élèves, c’est de les faire jouer en public, bien sûr. Je ne vais pas développer ici sur les vertus de cet exercice et les bénéfices que les élèves peuvent en retirer. Je voudrais juste dire que cela oblige élève et enseignant à aller plus loin dans le travail et à ne pas se contenter de l’à peu près.  Et c’est là que nous progressons vraiment. Jouer “hors les murs” du studio de piano ou de sa chambre est une composante de l’apprentissage de la musique. Le musicien joue en public comme le peintre expose ses tableaux !

 

Concrètement, il suffit d’aller dans le quartier que vous habitez : la bibliothèque pourra peut-être vous accueillir ou bien le foyer de personnes  âgées. Et comme toujours, il est bon d’anticiper pour leur proposer une date : ces institutions ont des plannings d’activités culturelles souvent bien ficelés dès la rentrée. Un autre lieu pourrait être la maison d’un de vos élèves si la famille a la gentillesse de vous accueillir. Ou encore, vous avez…la gare et son piano à disposition du public !

piano numérique Yamaha Arius
Mon piano nomade !

 

Côté équipement, comme les lieux publics n’ont pas de pianos “jouables”, en tout cas pour la France qui n’est pas un pays de mélomanes 😉 , je me suis résolue à acheter un piano numérique que je balade pour ces occasions. Ainsi, ça ne me coûte rien en location de piano ! Moi qui ne veux donner des cours que sur des pianos acoustiques (les “vrais” pianos), j’avoue que je n’ai pas le choix si je veux transporter l’instrument facilement !

 

 

Voici donc quelques projets musicaux pas trop difficiles à mettre en place pour nos élèves en tant que professeur particulier.  Ils sont, bien sûr, à mener de front avec nos cours et notre pratique personnelle.

Alors, vous l’aurez compris, ces suggestions ne peuvent pas devenir les projets d’une seule année à moins d’avoir des journées de 48 heures ! Il n’y a pas que cela dans la vie !

Et vous, chers collègues, que proposez-vous à vos apprentis-pianistes dans l’année pour qu’ils se sentent un peu moins extra-terrestre ?  Je vous invite à le partager dans les commentaires ci-dessous !

Je vous souhaite une belle année musicale ! 😊

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.