Max et Maestro ou découvrir la musique classique !

Max et Maestro ou découvrir la musique classique !

 MAX ET MAESTRO, musique classique, piano, rap… la série animée !

Max et Maestro, présentation de la musique classique aux enfants
Max et Maestro / Monello Productions

 

Vous connaissez MAX et MAESTRO ?

C’est un programme inédit pour les enfants que j’aimerais vous faire découvrir. De plus, cette série fait la part belle au piano !

52 épisodes de 13 minutes pour présenter la musique classique aux 7-11 ans, montrer qu’elle est encore moderne et que beaucoup de musiques pop (populaires) en découlent. Nul doute qu’elle passera en boucle sur les chaînes pour enfants pendant un moment.
Issu d’un partenariat européen entre France Télévisions, la Rai italienne et la HR, une chaîne régionale allemande, ce “dessin animé” existe donc dans ces trois langues. Tiens, ne voit-on pas dans ce trio européen les pays les plus musiciens ou au moins ayant donné au monde le plus grand nombre de compositeurs ?

Max et Maestro

Cette série est née d’un constat de Daniel BarenboÏm, mais il n’est pas le seul à penser cela :
“Si nous voulons que les enfants s’intéressent à la musique classique (support formidable pour le développement intellectuel et émotionnel), nous devons chercher de nouvelles méthodes entre l’information et l’éducation musicale”.
Elle est le fruit d’une collaboration entre le pianiste et chef d’orchestre Daniel BARENBOIM qui prête son image et son nom et le rappeur AKHENATON*. Chacun a participé musicalement à ce projet : l’un en interprétant des pièces au piano ou en dirigeant (un orchestre) et l’autre en composant toute la “musique d’ambiance” de cette série (termes du réalisateur Christophe PINTO).
Max et Maestro
* AKHENATON, membre emblématique du groupe IAM. Son maniement des figures de style et de la rime, sa grande expérience dans la production instrumentale ainsi que ses talents de scénariste lui valent une reconnaissance artistique qui s’étend au-delà de la scène du rap français dans laquelle il est l’un des plus influents. (Wikipedia)

Histoire, personnages, musiques et piano

En deux mots, Max, 11 ans et demi, habitant une cité péri-urbaine, aime le foot et le rap. Il est même clavier dans le groupe des Ninjas V-ners (prononcer vénères). Par hasard lors d’une partie de foot, en allant récupérer son ballon qui s’est faufilé dans la maison d’à côté, il entend une bien jolie musique. Max a le coup de foudre pour ce  morceau qui lui semble ouvrir la porte d’un nouveau monde. Il fait la connaissance du propriétaire qui n’est autre que le pianiste et chef d’orchestre Daniel BARENBOIM en personne !
De son côté, le « Maestro » a immédiatement conscience que Max a un véritable don en le voyant jouer le début d’un  morceau de BACH. Dès lors, il décide de faire son éducation musicale en même temps qu’il lui enseigne le piano. Max, surfe alors entre les matchs de foot, les concerts de rap et ses cours de musique. Mais quelle serait la réaction de ses copains s’ils découvraient cette nouvelle passion secrète ?
Max et Maestro Livre et CD
  • A l’occasion d’une flânerie dans une librairie, j’ai eu dans les mains le premier livre tiré de cette série animée que j’avais découverte au printemps et je n’ai pas hésité une seconde pour en faire l’acquisition. Le sujet m’intéressait !
  • Il existe déjà quelques produits “dérivés”de ce programme tels que des carnets de musique et un CD chez Deutsche Grammophon avec les différents morceaux placés dans le dessin animé. Et le deuxième tome est paru.
  • Même si je trouve cette idée intéressante, j’ai eu tout de même un peu de mal avec la simplification du propos du premier épisode.
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment éveiller votre enfant à la musique avant de lui faire donner des cours de piano?

On n’apprend pas le piano en 5 jours !?

  • Max joue “comme un dieu”  en ayant entendu le morceau une seule fois et étant “clavier de son groupe depuis seulement 3 semaines”. On donne l’impression que jouer du piano est tellement simple qu’il suffit de poser les mains dessus. Les enfants qui aimeraient y croire vont au-devant de cruelles déceptions ! Mes enfants qui ont lu le livre ont trouvé bizarre de voir Max jouer son morceau aussi bien et aussi rapidement ! Bon d’accord, on va dire que c’est une grosse ellipse temporelle. Euh c’est quoi ça ? C’est une figure de style qui consiste à passer sous silence certains événements et cela contribue à accélérer le récit. OK, alors j’accepte !

 

  • Maestro déclare à Max qu’il a l’oreille absolue en l’entendant jouer le Premier prélude en Do Majeur  de J.S BACH, cette si jolie musique qu’il avait entendue la première fois qu’il était entré dans la maison du musicien. Alors là, j’affirme qu’il en faut un peu plus pour déceler cette oreille absolue !  Avoir l’oreille absolue, c’est pouvoir reconnaître une note dans un son entendu et cela sans référence. Celui ou celle qui possède l’oreille absolue reconnaît aussi bien la note dans la chute d’une cuillère que dans la sirène des pompiers ou bien sûr dans la musique, etc. Peu de personnes la possèdent, cette oreille absolue (0,05 % de la population) mais la proportion augmente chez les musiciens (15% des musiciens). Etude californienne de 1998 menée chez 600 musiciens. Mais faut-il l’oreille absolue pour être bon musicien ? Non.

 

Max et Maestro série animée pour découvrir la musique classique
crédit photo Monello / France 4

 

Leçon de piano, leçon de vie

En commençant la rédaction de cet article, je souhaitais parler uniquement du livre MAX ET MAESTRO. Puis c’est après avoir regardé plusieurs épisodes en streaming que j’ai oublié le côté trop caricatural qui ne m’avait pas plu au premier abord. En fait, je trouve cela bien construit et ça tient debout !

 

 

Chaque épisode est une sorte de leçon de musique qui présente une pièce du répertoire classique. Cela peut être un concerto (orchestre et instrument soliste) ou une pièce plus modeste du répertoire des jeunes pianistes comme le solfeggietto de C.P.E BACH, fils de J.SBACH cité plus haut ou une sonate de BEETHOVEN.

 

Max, le héros, n’a pas toujours la vie  facile avec ses”meilleurs potes”. Et son nouveau professeur de piano l’aide à traverser des moments compliqués grâce à de petites leçons de vie où l’on évoque le courage, le pardon, la persévérance, le respect

 

Pour terminer, je dirais que cette série animée complète bien l’offre que proposent les Philharmonies et les Opéras pour former le goût du public de demain. Mais elle va plus loin en allant dans tous les territoires grâce à la télévision. Aussi, j’ai pu voir qu’elle était soutenue par le projet de démocratisation culturelle DEMOS.

Allez, je ne vais plus faire la fine bouche devant cette belle aventure qui fait tomber les clichés. Elle a aussi l’ambition de rapprocher les styles et les petits d’Homme à l’heure où tout est étiqueté et segmenté. Suivons Max dans sa découverte de la musique classique !

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment éveiller votre enfant à la musique avant de lui faire donner des cours de piano?

 

Cet article vous a plu ? Vous pouvez laisser votre commentaire en bas de page.

Merci d’avoir lu cet article !  🙂

 

 

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.