La lecture de notes et le piano, une histoire simple

La lecture de notes et le piano, une histoire simple

Bienvenue à nouveau sur mon blog ! Si vous aussi, vous voulez mieux enseigner le piano aux débutants,"Le petit guide des premières leçons de piano" est fait pour vous !
Cliquez ici pour télécharger mon guide gratuitement
Bonne lecture ! 🙂

Lecture de notes, notes repères et intervalles.
REGARDER, le maître-mot de la lecture de notes !

La lecture de notes, c’est facile !

Oui, c’est facile, la lecture de notes ! Le solfège dans son ensemble aussi ! Encore faut-il passer par le bon chemin ! Avec méthode ! “Passer au-travers”, poursuivre une voie. C’est ce que nous dit le mot méthodos μέθοδος en grec.

Tout est relié. Il faut s’y mettre pour de bon et ne pas regarder cela de loin. Si vous ressentez le besoin de maîtriser ce “fichu solfège” sur lequel tout le monde tire à boulets rouges, alors vous êtes prêt(e) à l’aborder !

Première étape indispensable et que personne ne fait !

Savoir DIRE par cœur les notes de DO à DO en montant et en descendant. Cela veut dire des notes graves aux notes aiguës puis inverser le mouvement.

Ensuite faire cela à partir de chaque note : RÉ MI FA SOL LA SI et être imbattable là-dessus avant de faire quoi que ce soit !

Bien connaître les notes voisines de chaque note. Ensuite les tierces en se posant la question : Quelle est la note qui est 2 “étages” plus hauts ou moins hauts que…. ?

Et aussi VOIR si les notes montent, descendent, restent à la même place ou sautent des lignes ou des interlignes ! Regardez la vidéo ce sera plus clair !

Et on continue avec la lecture de notes !

Des notes seront à prendre comme repères. Il faudra savoir les nommer et les écrire par cœur ! Un jeu d’enfant ! Ni plus ni moins que des ronds sur des lignes ! 13 repères en béton ! Regardez la vidéo, ce sera plus clair !

Pas encore abonné(e) à cette super chaîne ? C’est ici !

Les notes, c’est pas compliqué !

Savoir REGARDER ! C’est ce qu’on appelle la DISCRIMINATION VISUELLE ! Bigleux ? Prenez des lunettes ! Des petits ronds qui se suivent, d’autres qui sautent des lignes. Franchement pas de quoi en faire un plat.

Et ensuite savoir les DIRE ainsi en sautant une note chaque fois : DO MI SOL SI RÉ FA LA DO en couvrant deux octaves et en descendant DO LA FA RÉ SI SOL MI DO.

C’est tout ! Et maintenant vous savez dire TOUTES les tierces en montant et en descendant !

Il vous faudra aussi savoir regarder le nombre de lignes vides ou d’interlignes vides entre deux notes pour déterminer facilement l’INTERVALLE ! Regardez la vidéo !

Pas encore abonné(e) à cette super chaîne ? C’est ici !

Et voilà, cette façon de reconnaître les graphismes permet de lire dans n’ importe quelles clés !

Ensuite on ajoute une clé de SOL et une clé de FA, le système de lecture du pianiste et c’est parti !

Commencez tout de suite sur le système de 11 lignes.

Oui, ne laissez pas s’installer des réflexes de flûtiste ou de clarinettiste qui ne lisent (ne jouent) qu’une note à la fois.

Votre champ VISUEL doit être vite élargi. Les notes repères se lisent sur deux clés. Et voilà !

Mon credo : commencez à jouer sans lire de partitions.

En vous mettant une partition devant le nez dès la première leçon de piano, c’est vous assurer une piètre position de main, un toucher non développé et un lien corps-piano inexistant.

Voilà pour cet article express comme devrait l’être l’apprentissage de la lecture !

A bon entendeur, salut !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

error: Site protégé